Très apprécié au Moyen-Orient, le tahini peut se consommer tel quel sur du pain ou en accompagnement d’un plat.

Carte d’identité

Calorique ? La graine de sésame permet de confectionner de l’huile, et le tahini n’est rien d’autre que des graines écrasées auxquelles on a ajouté un peu d’huile ou non. Le tahini n’est donc pas conseillé dans les régimes minceur mais on n’en consomme pas non plus des quantités astronomiques. Son goût est si puissant qu’une petite cuillère peut suffire.

Sucré ou salé ? Les deux mon capitaine. La pâte de sésame est très agréable avec du miel. Les Japonais l’utilisent volontiers dans la pâtisserie. Le tahini est très apprécié des végétariens car il se marie à merveille avec les légumes et donne beaucoup de goût aux préparations.

Fait maison : si vous préparez votre tahini vous-même vous obtiendrez une pâte plus dense que celle qu’on trouve dans le commerce. Vous pourrez opter pour des graines de sésame complètes ou décortiquées, les premières étant plus nutritives.

Le sésame est une plante herbacée répandue de l’Égypte jusqu’au Japon. En Inde, on lui prête de nombreuses propriétés. C’est un symbole d’immortalité et peut-être d’opulence, le fameux « Sésame, ouvre-toi » d’Aladin viendrait-il de là ?  Il est vrai que la graine renferme beaucoup de bienfaits et de nutriments, calcium, magnésium, zinc, fer et j’en passe. Particulièrement grasse, elle permet la fabrication d’huile et – moins connu – du tahini, une pâte réalisée avec des graines de sésame décortiquées. Les graines sont écrasées et additionnées d’eau jusqu’à obtenir un mélange onctueux.

Très apprécié au Moyen-Orient, le tahini peut se consommer tel quel sur du pain ou en accompagnement d’un plat. Il entre également dans la composition d’autres préparations comme le houmous (purée de pois chiches) ou le baba ghannouj à base de purée d’aubergines. Le tahini a un goût très spécifique et très concentré puisque c’est du sésame pur. Il est autant apprécié pour donner du corps à des purées que pour relever certains plats et donner du relief à des beignets et autres petites fritures qu’on trempe dedans. Ingrédient d’une recette, sauce d’accompagnement, il est polyvalent.

On trouve dans le commerce du tahini blanc mais aussi de la pâte de sésame semi-complète réalisée avec des graines entières non décortiquées. Enfin la crème de sésame noir est élaborée avec autant de sésame noir que de sésame complet (et non avec 100 % de sésame noir), afin de faciliter la digestion. Dans les bocaux de tahini, vous trouverez souvent une couche d’huile qui s’est formée à la surface. Il convient de remuer régulièrement la pâte avec une cuillère afin d’éviter que le fond du pot ne durcisse après la perte de son huile. Une fois le pot ouvert, il est cependant préférable de ne pas le garder trop longtemps pour que le produit ne rancisse pas. Rien de plus facile car une fois ouvert, le tahini est un vrai sésame qui nous ouvre l’appétit.

  1. Houmous de betterave.
  2. Curry de poissonau tahini et lait de coco.
  3. Nouilles froides sauce sésame.

Retrouvez toutes nos recettes dans l’application Saveurs