La rédaction vous livre ses meilleures tables pour fêter la réouverture des restaurants et terrasses. Célébrons aussi le soleil qui nous avait tant manqué ! Voici nos 5 adresses où grignoter à Paris. 

La plus cochonne !

C’est la bonne adresse bretonne où manger sur le pouce. Entre les tonneaux et les grandes tablées revêtue d’une nappe cirée en toile vichy, le chef Thierry Breton donne l’ambiance : de bons produits, des copains et pas de chichis ! Une fois son argent converti en groin à la machine, il n’y a plus qu’à passer sa commande directement au passe. Sont présents à la carte : des petits tapas à partager, planches de charcutailles généreuses (rillettes, pâté, saucisson, boudin..), cidre et bières à la pression, ainsi qu’une sélection de vins nature. Nous avons définitivement craqué pour l’œuf de la mort servi à même la poêle. Quel plaisir d’y venir éclater le jaune avec la miche de pain – fait maison – et de terminer le grignotage par un Paris-Brest très pralin.

La Pointe du grouin, 8 rue de Belzunce, 75010. Ouvert 7/7.

La plus whaou 

Un spot qui nous en met plein la vue. Au sommet de l’Hôtel Rochechouart, se cache un rooftop de 100 m2. Outre le panorama imprenable sur les toits de Paris et la basilique Montmartre, ce lieu – converti en restaurant le midi – permet de lézarder au soleil à discrétion.  A la nuit tombée, le bar ouvre ses portes et propose en grignotage, une farandole de petites bouchées originales : gambas braisées au gril, petit pickles de légumes et le tout à siroter avec des cocktails maison qui laisse dériver notre imagination le Sauge d’été (vodka, cardamome, sauge, litchi passion), ou le Verde (Mezcal, concombre, basilic, Saint-Germain, citron). Et le week-end, c’est barbeuc, viande, coquillage et crustacé sur le grill !


Le Bar sur le Toit, Hôtel Rochechouart 55 boulevard de Rochechouart, 75009. Ouvert 7/7, le Gril sur le toit, tous les week-ends. 

La plus cool

Anciennement le petit clou,  puis rebaptisé  » le P’tit cluster » à l’occasion de ces deux années de pandémie, ce bar de quartier est tenu par deux joyeux gais lurons. De l’extérieur, le lieu ne laisse en rien suggérer sa belle carte de vins bio et nature, tous plus ou moins rock n’roll, qui valent carrément le détour. Nicolas et sa voix de ténor saura vous guider pour savourer des vins pas toujours filtrés, où il y a “à boire et à manger”, comme il s’amuse à le dire. A déguster avec des tapas ou des planches mix ou charcuterie, garnies de pâté au piment d’Espelette, de jambon Bellota qui fond sur le palais, saucisson et autre plaisir selon les arrivages. Pour les plus frileux sur les vins, cocktails maison et bières artisanales de qualité sont eux aussi de la partie.


Info : le p’tit cluster, 74 rue Jean Pierre Timbaud, 75011. Ouvert du mardi au dimanche.

La plus Top chef 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Goguette (@goguette.paris)

Goguette, Palourdes et chorizo. ©LD

Gianmarco Gorni, candidat Top Chef 2020, a posé son tablier dans cette adresse qui se la joue guinguette moderne. La petite terrasse au pied du Circle d’hiver de Paris offre un air de campagne et fait oublier le bruyant boulevard du Temple. Les plats présentés comme de généreux tapas sont à partager entre copains ou pas … ! Huîtres, haricots sauce spicy et brin de coriandre, palourdes chorizo et sauce à l’étrille, remplacent avec brio les bouchées parfois trop classiques proposées dans certains bars. Mais dépêchez-vous, le menu très court change régulièrement pour coller avec la saison et les envies gourmandes du chef. Concernant la carte des vins, c’est là aussi toute une épopée ! Pas moins de 150 références de vins nature, des classiques aux petites petites, à boire en bouteille ou au verre, ou à ramener chez soi. Le lieu fait aussi cave à vin. Goguette, 108 rue Amelot, 75011. Ouvert 7/7.

La plus dépaysant

Non, vous n’êtes pas sur les rives de la Loire, dans une maison de campagne à siroter un cocktail, mais bien en plein Paris, le long du Canal Saint-Martin. Ce bar atypique est construit comme une vraie demeure habitable. Canapés, fauteuils originaux, coin cuisine et salon, tables et chaises faites de bric et de broc…. L’illusion est totale, un vrai voyage dans le temps. Dehors, les tables au bord de l’eau, sont abritées par une verrière typique du XIXe. Côté carte, c’est à la bonne franquette, mais de saison et frais s’il vous plaît ! Pour clore le déjeuner ou les apéritifs à partager, pourquoi ne pas opter pour un café de chez Lomi, un artisan torréfacteur parisien ? De nombreuses activités sont proposées régulièrement en famille, ou avec des amis : flashs tattoos, DJ set, ateliers DIY etc… Pour y rester de l’après-midi jusqu’à la fermeture.
Le Pavillon des canaux, 39 Quai de la Loire, 75019. Ouvert 7/7.