Rouget barbet 3

Rouget Barbet : sous sa jolie peau colorée, ce poisson révèle une chair fine qu’il convient de traiter avec les plus grands égards.

Rouget barbet ou rouget grondin ?

Un poisson rouge peut en cacher un autre. N’allez pas confondre rouget barbet et rouget grondin. Ils ne sont pas de la même famille et le mot rouget ne devrait d’ailleurs désigner que le premier. Mais il est difficile pourtant de confondre le délicat petit poisson reconnaissable à sa longue paire de barbillons mentonniers et le gros costaud qui parfume la cotriade et la soupe de poissons. En France, on distingue le rouget-barbet de roche et ceux de vase. L’espèce est dite « benthique », c’est-à-dire que les poissons vivent sur les fonds rocheux et sablonneux, à faible profondeur. On la pêche de la Norvège à la Méditerranée.

 JE M’ABONNE AU MAGAZINE SAVEURS !


Lire aussi : L’églefin, un poisson à la chair fine et délicieuse


Le rouget ne souffre pas l’attente sur les étals (moins de 48 h) et se consomme très frais. S’il a été correctement traité, de sa pêche à son arrivée chez le poissonnier, il doit être bien rigide, la peau tendue et d’un rose soutenu, l’œil bien dessiné. Consommez-le rapidement et évitez de le congeler, car il perdrait ses qualités gustatives. Mieux vaut l’acheter entier ou juste étêté, écaillé et vidé. On peut aussi faire lever les filets. Attention aux arêtes ! Demandez alors à conserver le foie, à la puissante saveur iodée.


Lire aussi : Comment cuisiner la bonite ?


La cuisson du rouget barbet 

La fragilité de sa chair interdit donc la surcuisson. L’idéal : le poêler ou le griller, sinon, le passer à la salamandre ou sous le gril du four. On peut aussi le cuire au four ou en papillote, en surveillant bien la cuisson. Évitez alors les sauces ou les accompagnements trop riches pour ne pas couvrir la saveur délicate du poisson. Un filet d’huile d’olive, une salade d’herbes, quelques légumes grillés ou des tomates bien mûres suffiront. Quant au foie, il parfumera une sauce, une farce ou se dégustera tartiné et bien assaisonné sur un toast grillé.

  1. Pâtes aux rougets et au safran.
  2. Rougets, pommes à l’huile.

Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Saveurs, son application iOS et android